Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 21:36

Femme fenêtre
aux rideaux chevelure
femme tenture
femme teinture du temps

Les grands troncs calcinés de l’oubli
gardent au coeur
les hiéroglyphes du lit

Femme levure
femme levain
femme au linge de lune
dans la dentelle des marées
Les dauphins souples du plaisir
en filigrane sous ta peau

Ce soir
chaque arbre est une église
dans un encens nouveau

Langue lente
au germoir du regard
cette fois un rien aurait suffi
pour que le vent traduise

(Werner Lambersy)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : WWW.SIMZSER.COM
  • : Je propose presque chaque jour un texte écrit comme on prendrait une photo instantanée. Les textes et poésies sont la plupart du temps, bruts et presque pas retouchés. Ils sont les reflets de mes émotions et je les dépose ici en partage. Merci à tous les rêveurs et amoureux des mots qui prendront le temps de flâner sur mes pages. N’hésitez pas à me contacter en cliquant sur «contact» ou en laissant un commentaire. Bonne visite à tous, bien amicalement, Simon...
  • Contact

Serge Gainsbourg la chanson de Prévert

Recherche

D'émaux...

 

 

Me souririez-vous ?

http://imageshack.us/a/img217/630/mesouririezvousctblog.jpg

La demoiselle...

http://img855.imageshack.us/img855/687/lademoisellepourcteblog.jpg

Le garçon assis

http://img855.imageshack.us/img855/9140/garonctblog.jpg